Situation économique

La navigation sur le lac date de la plus haute Antiquité. A l’époque romaine, des barques et des radeaux venaient sur la rive neuchâteloise et transportaient la pierre jaune d’Hauterive qui a servi à la construction de la grande Aventicum. En 1828, le premier bateau à vapeur, « L’Union », fut lancé.

Le plan directeur de la rive sud du lac de Neuchâtel et des rives du lac de Morat prévoit la gestion et l’entretien des roselières ainsi que la réglementation de la navigation de plaisance.

Notre commune, avec une situation géographique favorable, est devenue durant la période estivale le lieu de vacances où il fait bon vivre. Village tranquille, le tourisme est bien implanté.
Quelques 85 résidences secondaires, un camping-caravaning et un port de plaisance de plus de 1000 places d’amarrage apportent une certaine animation, mais aussi un apport financier non négligeable pour la commune et nos commerçants.

A part cela, Chevroux reste une commune essentiellement agricole. Si la surface totale du territoire couvre 1'479 ha, seuls 215 ha sont cultivables, d’où la petitesse des exploitations et surtout la diversification de celles-ci pour assurer le revenu de l’exploitation familiale. Nous dénombrons une douzaine d’agriculteurs qui se partagent ces terres cultivables, dont deux producteurs de lait (environ 700’000 litres). On y pratique aussi l’élevage, la culture des fruits et baies, du tabac, du blé, de l’orge, du maïs, des pommes de terre, de la betterave à sucre, toutes ces productions pour assurer le revenu agricole.

vue aérienne agricole

De tout temps, Chevroux a été un village de pêcheurs. Cette activité connaît beaucoup de difficultés, probablement dues au comportement du lac de Neuchâtel. Sur le plan communal, notre autorité, soucieuse du maintien de cette profession, a aménagé un stationnement dans le port de façon à mieux mettre en valeur ce métier.

Les principales réalisations communales de 1930 à nos jours :

1930 Remaniement parcellaire
1937 Adduction d’eau potable
1955 Construction du collège
1968 Mise en fonction de la station d’épuration
1974

1978-1981-1989, réalisation des chemins bétonnés en plusieurs étapes, représentant au total 6,5 km
1980

Depuis le mois de mai, la commune est alimentée en eau potable par le Consortium de la Broye et du Vully

1983

Rénovation de l’ancienne Auberge communale, une maison de maître datant probablement du XVIIe siècle ; elle sert de Maison de Commune
1993 Bouclement de l’eau potable du village
1997 Travaux du séparatif des eaux usées et des eaux claires, 1ère et 2ème étape
1997 Construction du complexe sanitaire au port
1998 Aménagement de 26 nouvelles places d’amarrage au port
1999 Installation d’un portique à bateau de 22 tonnes au port
1999 Aménagement d’une déchetterie communale « En Long Vernex »
2001 Aménagement de la déchetterie
2001 Transformation de la « pisciculture » en notre caveau actuel
2001 Séparatif des eaux zone « chalets »
2001 - 2002 Assainissement de la STEP
2002 Construction d’une halle multi-fonctions (voirie - feu - sociétés) « En Long Vernex »
2003 Début des travaux d'équipements électriques sur les pontons du port
2008 Construction du Refuge
2009 Aménagement & réfection de l’Avenue du Port
2010 Commencement des travaux de l’agrandissement de la Place du Port (encore en cours)
2011 Construction du ponton de baignade près de la capitainerie
2012 Achat et installation de la nouvelle grue au Port

 

Activités économiques

Le port de plaisance, administré par la Commune, occupé par plus de 1’000 embarcations de toutes dimensions, a donné naissance à trois chantiers navals qui assurent l’entretien de cette imposante flottille.

Chevroux possède aussi trois restaurants, une entreprise de ferblanterie-appareillage, un magasin d’alimentation au port, etc... (Liste des commerces)

Diverses associations animent la vie du village et assurent la vie communautaire : Société de Tir, Société de Jeunesse, Chœur Mixte, Cercle de la Voile, Club de pétanque, club de football.